Dakar : Mission accomplie pour Romain Dumas avec un Top 20

Dakar : Mission accomplie pour Romain Dumas avec un Top 20

Après une première semaine terminée dans le Top 20, Romain Dumas a rejoint l’arrivée du Dakar à bord de la Peugeot 2008 DKR15+ alignée par son équipe privée, le RD Rallye Team. Copiloté par François Borsotto, le pilote natif d’Alès est parvenu à faire face aux nombreux obstacles d’une deuxième semaine plus difficile pour l’ensemble des concurrents. Mission accomplie pour Romain qui termine pour la première fois l’épreuve, pour sa deuxième participation, avec une 20e place finale (5e Français). Un résultat qui permet également à huit enfants souffrants de malformations cardiaques d’être sauvés par Mécénat Chirurgie Cardiaque avec le concours de Matmut.

« On pouvait difficilement faire mieux… »
La première partie de cette édition 2016 du Dakar avait été positive et régulière pour Romain Dumas et François Borsotto, constamment parmi les 25 premiers après la deuxième étape marquée par un passage dans un bourbier. Vingtième à la journée de repos, Romain s’est maintenu à ce rang. 19e pour la reprise, entre Salta et Belen, le tricolore allait faire mieux le lendemain, avec le 14e chrono de la 9e étape ! De quoi revenir à la 18e place du général. Las, la 10e étape allait être synonyme de grosses galères, avec une erreur de navigation puis des ensablements dans les traces des camions. Au volant de la Peugeot 2008 DKR15+ n°328, le duo parvenait à rallier l’arrivée et repartait de l’avant jeudi pour retrouver le Top 20. 18e temps de la pénultième spéciale, Romain assurait le dernier jour pour conclure le Dakar et atteindre le premier objectif fixé : finir l’épreuve pour la première fois de sa carrière. C’est avec la 20e position, la 5e parmi les pilotes français, à 8h12 du vainqueur Stéphane Peterhansel, qu’il quitte l’Argentine.
« Mission accomplie. C’est vraiment le sentiment que j’ai à l’issue de ce Dakar » souligne Romain Dumas. « Honnêtement, compte tenu de notre préparation et de notre connaissance de la voiture, on pouvait difficilement faire mieux… Il faut garder en tête que nous avions fait moins de 100 kilomètres avant de prendre le départ ! J’aurais préféré atteindre le Top 15 mais il faut être réaliste. Le niveau était bien plus élevé cette année avec les Peugeot qui ont fait un grand pas en avant, de nombreuses Mini, les Toyota… Il y avait finalement peu d’équipes privées comme la nôtre et encore moins devant nous. Je suis très fier des membres du RD Rallye Team, qui ont fait un travail incroyable depuis notre arrivée en Argentine. Hormis quelques petites alarmes, comme tout le monde,, la voiture a roulé sans problème. On a moins subi que l’an dernier avec cette auto qui était plus confortable. Bien sûr, il y a eu quelques galères, surtout dans le sable lors de l’étape Belen – La Rioja, mais globalement on s’en est bien sorti avec François Borsotto. On a été régulier et c’était la clé. J’ai parfois dû me faire violence et rester patient, mais c’était la bonne approche. Ce que je retiens, c’est que le team a montré sa capacité à réussir un tel challenge. Rallye, course de côte ou rallye-raid, on peut aller partout maintenant ! »

Huit enfants sauvés grâce à Mécénat Chirurgie Cardiaque et Matmut
Au-delà du projet sportif, c’est un Défi du Cœur que Romain Dumas et le RD Rallye Team ont relevé au cours de ce Dakar. Et là aussi, la mission est accomplie. Avec le concours de Matmut, huit enfants souffrants de malformations cardiaques seront opérés au cours des prochaines semaines grâce à Mécénat Chirurgie Cardiaque : Orléane, Franck, Abdoulaye, Albert, Christ, Rodrigue, Imane, et Marilise.
« C’était un honneur et une responsabilité de porter les couleurs de Mécénat Chirurgie Cardiaque en Argentine et en Bolivie. Je l’avais dit avant le départ, je le confirme à l’arrivée. Ce Défi du Cœur avait une vrai importance à mes yeux et je suis heureux de voir que huit enfants vont être sauvés » confie Romain. « Notre mascotte #PetitCoeur nous a accompagné partout. Je ne sais pas si un petit ours en peluche a un jour fait autant de kilomètres que notre mascotte ! J’espère que nous aurons contribué à sensibiliser les gens à cette cause et à toutes les actions menées par Mécénat Chirurgie Cardiaque. Nous avons reçu un soutien incroyable durant deux semaines et je remercie toutes les personnes qui ont contribué à faire de ce projet une réussite. L’an dernier, j’étais déçu de ne pas terminer. C’est désormais du passé et c’était important pour moi, vis-à-vis de ces enfants et pour tous les gens qui se sont tellement impliqués, de finir cette course. »

A propos de Mécénat Chirurgie Cardiaque.
Mécénat Chirurgie Cardiaque permet à des enfants souffrants de malformations cardiaques et venant de pays défavorisés de se faire opérer en France lorsque cela est impossible chez eux faute de moyens techniques ou financiers. Hébergés par des familles d’accueil bénévoles et opérés dans neuf villes de France (Angers, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Strasbourg, Toulouse et Tours), plus de 2500 enfants ont déjà été pris en charge depuis la création de l’Association en 1996 par Francine Leca et Patrice Roynette.

1 réaction

  1. Batalie Yves dit :

    Bravo Mr Dumas,
    J’en attendais plus de vous,au niveau de la course.mais j’admire votre engagement pour les causes humanitaires.je pense ne pas me tromper en disant,que vous êtes quelqu’un de vrai,de bon et de sincère.je suis déçu pour vous que vous n’aiez pas tirer le bon n pour être champion du Monde.j’espere cette année pour vous.je vous admire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

partenaires

  • Rflow
  • Chopard
  • Croisi Europe
  • Haribo
  • Spark
  • Yacco
  • Pole Mécanique Alès
  • Alès Audace
  • BT Concept Eco
  • GT2i
  • PKM Consulting
  • JP Elec
  • Gaazmaster