Pikes Peak : Romain Dumas et la Norma M20FC PP.

Pikes Peak : Romain Dumas et la Norma M20FC PP.

Après deux journées d’essais sur le Pôle Mécanique Alès-Cévennes et une séance dédiée à l’aérodynamique sur un aérodrome, Romain Dumas a mené de nouveaux essais en préparation de la course de côte de Pikes Peak. La semaine dernière, il était en effet en action sur le circuit de Pau-Arnos. Depuis, et alors que le pilote natif d’Alès disputait la Journée Test des 24 Heures du Mans, Norma (Norma Auto Concept) a peaufiné les derniers détails sur la Norma M20FC PP, qui a désormais pris la direction des Etats-Unis.

Si Romain Dumas et Norbert Santos, le patron de Norma, se connaissaient déjà, ils n’avaient jamais couru ensemble. C’est le destin qui les a réunit pour ce projet « Pikes Peak ». « Notre première rencontre remonte à la Formule Renault, à l’époque où Norbert Santos voulait me faire rouler » explique Romain Dumas. « Cela ne s’était pas fait, mais j’ai toujours apprécié sa passion sans faille pour le sport automobile. Plus tôt dans l’année, je revenais d’une séance d’essais annulée lorsque j’ai croisé Norbert par hasard. Nous étions tous les deux en train de faire le plein de nos voitures… et je lui ai parlé de Pikes Peak Je savais que ses protos battaient tous les records en course de côte, et je cherchais une voiture légère. . Il a immédiatement été séduit par le projet et nous avons tout déclenché en quelques jours. »

Pour Norbert Santos, participer à la mythique Pikes Peak International Hill Climb, avec Romain Dumas, c’était également une évidence. « J’ai toujours voulu travailler avec Romain, que j’ai connu à ses débuts » souligne-t-il. « J’ai beaucoup d’admiration pour lui, et pour son parcours. Je l’apprécie et il était très motivé. En parallèle, une Norma est en tête du Championnat de France de la Montagne : une première dans l’histoire des sports-protos. Aller à Pikes Peak, c’était la suite logique. »

Les équipes de Norma et Romain Dumas ont donc travaillé ensemble pour mettre en piste un prototype spécialement développer pour Pikes Peak. « Nous n’avons pas souhaité prendre une de nos autos déjà existantes »précise Norbert Santos. « Autour d’une coque de Norma M20FC, basée sur la M200 qui a fait les 24 Heures du Mans, nous avons mis les mêmes trains roulant de la voiture qui brille en course de côte. Compte tenu des particularités de Pikes Peak et notamment de l’altitude, nous devions avoir davantage de charge aérodynamique. C’est ce qui explique la nouvelle lame avant, l’imposant aileron arrière, et l’extracteur arrière spécifique. Avec Romain, nous avons misé sur la légéreté. Nous avons donc opté pour un 2l quatre cylindres, en y ajoutant un compresseur. »

Face notamment aux engagements officiels de Peugeot et Hyundai dans la catégorie « Unlimited », ou encore Toyota et Mitsubishi en Electrique, le défi sera de taille à Pikes Peak. « Les essais ont été prometteurs, mais nous savons que la concurrence sera très forte cette année. Nous sommes clairement dans la peau d’un outsider. Nous avons nos armes et nous sommes prêts à jouer notre va-tout avec une équipe soudée et animée par la passion. Du combat, seuls les lâches s’écartent. Ce n’est pas mon style. »

La semaine de course débutera par les premeirs essais le mardi 25 juin. La 91e édition de la Pikes Peak International Hill Climb se déroulera le dimanche 30 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

partenaires

  • Rflow
  • Chopard
  • Croisi Europe
  • Haribo
  • Spark
  • Yacco
  • Michelin
  • Poly-Shape
  • Pole Mécanique Alès
  • Alès Audace
  • BT Concept Eco
  • GT2i
  • PKM Consulting
  • JP Elec
  • Gaazmaster