Tour de Corse frustrant pour Romain Dumas

Tour de Corse frustrant pour Romain Dumas

La dernière apparition de Romain Dumas dans la Coupe R-GT s’est achevée prématurément à l’occasion du Tour de Corse, disputé dans le cadre du Championnat du Monde des Rallyes. Au volant de la Porsche 911 GT3 RS 4,0l engagée par le RD Rallye Team, le natif d’Alès menait sa catégorie à l’entame de la deuxième journée avant d’être victime qu’une fuite d’eau provoquée par une pierre présente sur la route. L’abandon était alors inévitable.
L’équipe du pilote tricolore continue son séjour sur l’Ile de Beauté pour participer au Tour de Corse Historique, où elle alignera pas moins de quatre Porsche développées par le label RD Limited.

Quel bilan en R-GT ?
« Nous sommes évidemment déçus de ce dénouement » explique Romain Dumas. « Encore une fois, nous avons été compétitifs mais, sur un parcours si difficile, l’arrivée était le premier objectif à atteindre. Ce n’est pas le cas et c’est dur de devoir abandonner en début de deuxième journée alors que nous n’avons commis aucune erreur et limité la prise de risque. C’est frustrant parce que, malgré la météo, nous avons pris du plaisir. J’aime bien ce type de conditions, j’y suis à l’aise. La satisfaction se situe au niveau du RD Rallye Team qui engageait deux autres Porsche dans le cadre du Championnat de France. Les deux voitures sont à l’arrivée et nos équipages ont apprécié. Mission accomplie sur ce point. »
Hervé Poly et Xavier Lyonnet Mariani (#95), avec une 997 GT3 RS, se classent à la deuxième place de la catégorie GT+. Richard Thiery et Olivier Fournier (#100), avec une 996 GT3 RS, terminent au deuxième rang de la catégorie GT10.

Le Rallye du Valais se déroulant en même temps que les 6 Heures de Shanghai, Romain Dumas ne participera pas à la finale de la Coupe R-GT. L’heure du bilan a donc sonné pour le Gardois, auteur à 39 reprises du meilleur chrono dans sa catégorie, contre 22 pour François Delecour. « Mon sentiment sur cette saison en R-GT est partagé » avoue-t-il. « D’un côté, nous avons prouvé que notre Porsche 911 GT3 RS 4,0l est certainement la R-GT la plus rapide. Les statistiques le confirment et, hormis au Monte-Carlo, sur un terrain particulier que je découvrais totalement, nous avons toujours dominé les débats. Parfois largement. D’un autre côté, nous avons manqué de fiabilité, comme à Ypres ou en Corse, et cela nous a coûté deux victoires. Il faut en tirer les enseignements. »

Le Tour de Corse de Romain Dumas en détails.
Après sa victoire au Rallye d’Allemagne en août, Romain Dumas ne manquait pas ses retrouvailles avec la Coupe R-GT en prenant les commandes de la catégorie dès la première spéciale, programmée vendredi dans des conditions climatiques difficiles. Romain signait le meilleur temps de 11,3 secondes. Après l’annulation de la deuxième spéciale suite aux intempéries, il concluait ce premier jour par un nouveau chrono de référence, dans la SS3. L’écart d’1,4 secondes n’était cependant pas représentatif, Romain ayant dû faire face à un problème de transmission. Le team intervenait de manière efficace lors de l’assistance et la Porsche 911 GT3 RS 4,0l repartait samedi en leader. Las, alors que la SS4 était annulée, Romain devait s’arrêter dans la cinquième spéciale, une pierre présente sur la route ayant sectionné une durite du moteur et ayant provoqué une fuite d’eau. Accompagné de Denis Giraudet, il devait rendre les armes et décidait de ne pas repartir en Rallye 2, ne jouant pas le classement général de la Coupe R-GT compte tenu d’un clash de dates entre la prochaine manche et son programme en Championnat du Monde d’Endurance FIA.

Place au Tour de Corse Historique !
Tandis que Christian Schmitter, présent cette année en Championnat de France de la Montagne à bord d’une Porsche 911 GT2 développée par RD Limited, était au départ du Tour de Corse – 10 000 virages, quatre Porsche participeront au Tour de Corse Historique (5-10 octobre). Christian Kelders et Christophe Kerkhove (#6) évolueront sur les routes corses avec une 911 RS 3,0l Gr4. Alexandre Vernazza et Thomas De Campou (#48) seront au volant d’une 911 SC Gr 4, tout comme Laure Many et Françoise Conconi (#132) dans la coupe féminine. Gerard Swaton et Gérard Canavese (#66) seront associés à bord d’une Porsche SC Gr3.

Romain Dumas retrouvera dans les prochains jours le Porsche Team à l’occasion de la sixième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA, les 6 Heures de Fuji (Japon).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

partenaires

  • Rflow
  • Chopard
  • Croisi Europe
  • Haribo
  • Spark
  • Yacco
  • Michelin
  • Poly-Shape
  • Pole Mécanique Alès
  • Alès Audace
  • BT Concept Eco
  • GT2i
  • PKM Consulting
  • JP Elec
  • Gaazmaster