Pikes Peak : Ultime prise de marques pour Romain Dumas !

Pikes Peak : Ultime prise de marques pour Romain Dumas !

Après avoir signé mercredi le deuxième temps des qualifications de la Pikes Peak International Hill Climb, et confirmé cette prestation lors des essais libres jeudi, Romain Dumas a participé ce vendredi à l’ultime séance de tests, qui s’est déroulée sur la partie haute de l’épreuve. Le pilote natif d’Alès a de nouveau figuré aux avant-postes, derrière Sébastien Loeb, mais devant tous les autres concurrents y compris le vainqueur 2012 Rhys Millen.

Après les deux premiers secteurs, Romain Dumas retrouvait donc la troisième et dernière portion de la course de côte de Pikes Peak. Une partie très bosselée et composée de plusieurs virages en aveugle. Malgré un problème d’alternateur qui l’a privé d’un des trois runs au programme du jour, le Tricolore s’est de nouveau affirmé comme l’un des principaux outsiders de l’épreuve en signant le deuxième temps. « Ça n’a pas été une matinée aussi enrichissante que nous l’espérions, mais le bilan général est plutôt positif » concède Romain Dumas. « Ce problème d’alternateur me chagrine et surtout il m’a privé d’un roulage très important sur une portion qui est assez délicate. Cela étant, je tiens à remercier Peugeot Sport qui nous a prêté une batterie, et nous avons ainsi pu repartir. Le premier run a été synonyme d’une prise de repères, tandis que le dernier passage nous a permis de terminer les tests sur une note positive. Avec l’altitude, on souffre de notre déficit de puissance, mais on essaye de compenser par notre poids réduit. Au regard des résultats, si l’on excepte Sébastien Loeb, c’est plutôt satisfaisant. »

Après quatre jours d’essais et une ultime répétition ce vendredi, l’heure de la course approche. Cette fois, et sur une seule tentative, c’est l’ensemble de la montée de Pikes Peak qu’il faudra boucler. Romain Dumas se veut réaliste mais ambitieux. « Sébastien Loeb et Peugeot ont montré leurs qualités et leur pointe de vitesse. Ils sont naturellement les favoris » rappelle-t-il. « Cela ne veut pas dire qu’avec la Norma M20FC PP nous n’avons pas d’arguments. La voiture est agile et se comporte bien dans les courbes rapides. Les gars ont fait un tel travail que nous n’allons pas abdiquer maintenant. Mon rêve reste de gagner Pikes Peak, même si ce sera très dur cette année. Le premier objectif est d’être le premier des outsiders, devant Rhys Millen, Jean-Philippe Dayraut et les autres. Il ne faudra pas faire d’erreur pour accomplir cette mission difficile. Ensuite, nous ferons le maximum pour être le plus haut possible au classement. »

La 91e édition de la Pikes Peak International Hill Climb débutera dimanche 30 juin à 8h. Romain Dumas s’élancera en 2e position de la division « Unlimited », la catégorie reine de l’épreuve qui sera diffusée en live sur RedBull.tv.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

partenaires

  • Rflow
  • Chopard
  • Croisi Europe
  • Haribo
  • Spark
  • Yacco
  • Michelin
  • Poly-Shape
  • Pole Mécanique Alès
  • Alès Audace
  • BT Concept Eco
  • GT2i
  • PKM Consulting
  • JP Elec
  • Gaazmaster